5 CONSEILS ultra CONCRETS pour voler plus, que tu sois pilote privé ou professionnel !

Partager l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’étape d’aujourd’hui, c’est de faire un peu d’ordre autour de toi. Ainsi, les brumes de ton horizon se seront entièrement dissipées et tu pourras mettre le cap dessus.

Alors, maintenant, place à l’ordre !

Quoi, ?

Alors, là, je t’arrête tout de suite! Tout un chacun est un peu bordélique ou un peu maniaque pour ce qu’il a envie. Je devrais plutôt écrire, que chacun de nous est très organisé pour ce qui à de l’importance pour lui, d’ailleurs.

La preuve ? Tu vas sourire…

J’ai déjà vu des femmes très méticuleuses pour leurs vêtements mais bordéliques dans leur sac à main très (trop ?) grand. J’ai rigolé aussi en voyant des hommes au taquet pour ranger leur atelier (“Non, le tournevis ne se range pas là !”) alors que le coffre de leur voiture, c’était juste une catastrophe !

Bon, je peux revenir à mes moutons ?

Merci ! 😉

Aujourd’hui, le but c’est simplement que tu te poses en te demandant quel tri tu pourras faire pour avoir de la place dans ton quotidien pour avancer, petit à petit, vers ton projet, vers ton St Graal.

Alors, je te donne plusieurs pistes :

1/ De l’espace ! J’étouffe !

Fais de la place dans au moins une étagère facilement accessible pour y mettre tous tes livres, ta documentation liés à la réalisation de ton projet, tes notes… dessus :

. une caisse “à garder”,

. une caisse “au revoir”,

. une caisse “je ne sais pas encore”.

Pour la caisse “au revoir”, vends ce que tu peux (eBay, le boncoin, braderie…), donne le reste (Emmaüs, la bibliothèque du quartier ou la maison de retraite pour les livres…) et jette tout ce qui est limé.

2/ Regarde ton compte en banque

Et si tu es juste :

. Vois comment réduire tes dépenses (changement d’opérateur téléphonique pour la même chose et moins chère par exemple) ou économiser (tu as vraiment besoin de manger autant de chocolat par semaine 😉 ?)…

. Fais un virement automatique mensuel sur un compte destiné uniquement à ton projet.

Ainsi, tu vois vraiment où tu en es.

Et, si tu as besoin de dépenser (je préfère largement écrire : Et, si tu as besoin de d’investir…) pour avancer vers ton projet, tu n’auras pas besoin de taper dans ton compte perso qui est peut-être tendu…

. Le produit des ventes de ta caisse “au revoir” est peut-être à mettre sur ton nouveau compte projet, non ?

Tu as fait de la place chez toi. Tu as mis un peu le nez dans tes comptes. Et il manque trois autres aspects. Lesquels?

Oui, ils t’ont peut-être échappés.

C’est pour ça que je suis là avec toi 😉

Attends, je répète…

3/ C’est pour ça que je suis là avec toi.

Pour t’épauler.

Pour t’écouter, t’aider et trouver des solutions 100% personnalisées à toi !

Eh oui, se faire accompagner est aussi une grande clef de la réussite de ton projet.

D’ailleurs, les sportifs de haut niveau et les cadres supérieurs le font depuis longtemps. Ils ont très souvent leur coach attitré, en coulisse.

Tu sais, un projet, c’est comme créer une entreprise.

Parce que réaliser ton projet c’est déjà entreprendre pour toi.

Ensuite, la création d’une entreprise, c’est un projet en tant que tel, tu me suis?

Pourquoi je te prends l’exemple d’entrepreneurs ? Parce que j’ai là des chiffres qui explicitent mon propos (il n’existe pas sur la concrétisation et la réussite des projets personnels ou professionnel dans le salariat).

Tu sais, j’ai suivi plus de 1200 entrepreneurs dans leur quotidien, d’un point de vue financier, stratégie, outils… Je peux te dire que gérer une entreprise, c’est vraiment loin d’être une mince affaire. (Chapeau bas au entrepreneur, en passant…)

50% des créateurs d’entreprises qui se sont fait accompagnés sont pérennes à 3 ans = 100% ont survécus. 75% à 7/10 ans !

50% des entreprises qui se créent [et qui ne se sont pas fait accompagnées] mettent la clé sous la porte avant 3 ans.

Conclusion : c’est quand même mieux de se faire accompagner pour concrétiser ton projet sur le long terme, n’est-ce pas ?

Se faire accompagner, c’est en amont de ton projet. Ce point est fondamental pour partir sur de bonnes bases.

As-tu vu réfléchi à ton plan d’action ?

Sais-tu vraiment ce que tu veux et pourquoi ?

Te manque-t-il des connaissances/ compétences indispensable avant de déployer tes ailes ?

Un coup de main pour mieux comprendre des connaissances de gestion… ? Pour trouver une organisation dans ton quotidien ? Pour ne pas te sentir seul, justement ?

Il s’agit de mes spécialités, en plus de ma bonne humeur et te faire voyager au travers des nuages en te parlant de ton projet personnel ou professionnel.

C’est aussi important de se faire accompagner en chemin.

Tu connais le co-voiturage ?

En l’air, on parle de co-avionnage depuis peu. Sympa, hein ?

Dans un aéroclub ou avec la communauté des Ailes pour Rêver, tu discutes de tes difficultés. Tu découvres des astuces pour voler plus, pour mieux s’organiser, pour partager ses connaissances.

Et tu gagnes du temps ! Tu cherches des outils ? Dans un club, il y aura sans doute un de tes alter ego pour t’en recommander un autre. Peut-être même qu’il y aura dans ce club la perle rare fait pour toi.

L’accompagnement est donc un des éléments capitaux pour la réussite d’un projet, d’une envie. En amont comme en aval, il ne faut pas rester seul. Rencontrer, échanger et partager…

Les deux derniers conseils concrets ultra important?

Il concerne ton temps et ton ordinateur/ tablette/ smartphone. Surpris ?

4/ Si tu veux concrétiser ton projet, il faut y consacrer du temps. Donc, quand ?

10 mn par jour. Ok, donc quand ?

Une heure par semaine. Oui, donc quand ?

Combien de temps peux-tu y consacrer globalement?

Jusqu’où peux-tu décemment aller pour toi même?

En fonction de tout ça, tu vas pouvoir avancer quel rythme pour ton projet ?

Attention, je ne te demande pas du tout des sacrifices.

Toi et moi, nous n’avons que des journées de 24h ! Donc c’est toi qui décide en fonction de tes priorités et, bien sûr, de tes contraintes.

C’est important de prendre en compte le temps, car :

– Il passe très vite et ne s’économise pas, donc il est très très important !

– Il faut te laisser un délai d’apprentissage/ d’avancement suffisant. Il est souvent sous-estimé. Quand c’est le cas, tu peux te décourager et abandonner. Ce qui serait quand même sacrément dommage pour toi, hein ?

Repense à ce qui te ferait plaisir. Relis le post-it de ce qui te plaît dans la réalisation de ton projet pro/ perso/ aéronautique.

Si ton projet c’est d’acheter une maison, il faudra des rendez vous préalables avec une banque. Quand est-ce possible ?

Si tu veux voir un corps plus musclé, combien de temps te prend l’aller-retour à la salle de sport + la durée de la séance?

etc.

5/ Le dernier endroit où faire du tri c’est…

Ton ordi ou ta tablette ou ton smartphone, voir tous les trois en de ce que tu utilises au quotidien. Tu as aussi l’option de créer un dossier sur le net, via google drive ou dropbox par exemple.

Le truc? Crée-toi un dossier où ranger toutes tes sources de documentations, tes réflexions, tes “to do list”…

Tu sais ce que me dises souvent mes clients, quand ils voient leurs résultats, quand ils se sentent mieux, plus paisibles, calmes, avec, en leurs mains, les outils (organisation, tableau de bord, agenda, plan d’action…) que nous avons conçu ensemble pour avancer ?

“Si j’avais su, j’aurais appliqué tes conseils plus vite !”

A ha ! Maintenant, c’est à ton tour :

Fais-toi coacher, sois épaulé !

C’est le moment pour toi de voir plus clair dans tes projets et d’avancer. Tu le sais, n’est-ce pas ?

Alors rejoins-moi dès maintenant

Cet article est tiré de ma propre expérience

Pour aller plus loin

C’est deux articles là sont des références sur le blog  :

Pilote, comment voler, même si tu manques de temps ?

5 CONSEILS ultra CONCRETS pour voler plus, que tu sois pilote privé ou professionnel !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ailodie

Je m'appelle Ailodie. Pilote planeur depuis 2002, je suis aussi élève pilote ULM. Coach, auteure de livres sur ce qui vole et artiste peintre, je ne suis ni instructrice, ni compétitrice. J'ai découvert le plaisir de partager avec : d'autres pilotes, des pilotes faisant leurs premiers vols et leurs proches. Mère de deux enfants en bas âge, ce qui vole est ma passion au quotidien. C’est pour cela que j'ai fondé " Des ailes pour rêver " : mettre à ta disposition tous les conseils, techniques et astuces éprouvés pour concrétiser tes rêves d'évasion dans les airs, seul ou en compagnie de tes proches. Sans te prendre la tête, pas à pas et sereinement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier