Comment et pourquoi continuer à voler malgré les efforts, voir le manque de plaisir ?

Cet article est destiné aux élèves pilotes au sens strict du terme et à tous les pilotes qui en veulent plus : plus de qualifications, plus de lâchés machines, voler plus par exemple en se mesurant à soi-même. Apprendre à piloter, ça peut paraitre, long, très long, trop long... Et semer d'embuches. Des heures remplies de stress, d'inquiétude et d'incertitudes. D'ailleurs, c'est bien connu, M Tout le Monde t'a bien dit que piloter n'est pas à ta portée, n'est-ce pas ? Ta plus grande problématique avec ce qui vole ? Être breveté. Et encore, avant le diplôme, il y a déjà le lâché... Tu aimerais être seul aux manettes, hein ? Je te comprends. Je suis aussi passée par là... Atterrir, voler en solo, décoller enfin tout seul ! Être le roi du monde des airs! Mais, tu as surement peur de devoir faire face à diverses difficultés. Savoir tenir une ligne droite.Réussir à lire une carte aéronautique.Faire un décollage tip top. Et, atterrir, faire un bel atterrissage... "Refuse le sol", qu'il dit, ton instructeur. Ça veut dire quoi, en Français, en clair ? Le décodeur n'était pas livré avec tes leçons de pilotage, peut-être... Et le plaisir dans tout ça ? L'apprentissage a toujours été une suite d'efforts. Encore et toujours. Se dépasser, te surpasser. Virer. Maitriser les turbulences et maintenant à atterrir... Et, il est où le plaisir de voler et d'être commandant de bord dans tout ça ? Dans cet article, destiné tant aux élèves pilotes qu'aux pilotes se lançant de nouveaux défis, je partage avec toi : - une des deux expériences qui a failli me faire quitter définitivement le monde aéronautique (tu sais, toi et moi, nous sommes loin d'être des cas isolés...) ; - pourquoi tu as l'impression que dès qu'une difficulté est surmontée, une autre apparaît ou simplement pourquoi tu as l'impression de traverser le désert... - quel est le second facteur qui favorise de beaucoup statistiquement tes risques d'abandonner ta formation de pilote en cours de route ; - les conseils à retenir dans cette situation et surtout les deux essentiels à appliquer tout de suite.

Continuer la lecture

Voler + et apprendre à piloter, ce n’est pas qu’une histoire de livres, de connaissances et de GPS ! (Eh non…)– avion, ULM, planeur, etc.

Envie de te sentir tout léger, libre ? de contempler ta région d'en haut en volant dans un ciel bleu azuré, allant de nuages blancs en nuages cotonneux ? Que ce soit dans une machine volante, au travers d'un modèle réduit ou via un écran ? Madame, monsieur : demande, tes désirs seront au menu ! Il n’y a quasiment plus d’obstacles à découvrir l'aéronautique ni à voler ++ aujourd’hui: - voler sur un simulateur sur ton PC, de chez toi, pour 10eur/an, - commander un modèle réduit ou un drone, - être à bord d'un avion, d'un ULM ou d'un planeur… Et l'aéronautique recouvre un champ très très vaste. Trop en fait, non ? Il y a aussi les BD, les expositions, les livres techniques, de nombreux forums et page Facebook sur le net... En même temps, la réglementation est de plus en plus contraignante, il faut savoir de plus en plus de choses, non ? Il n'y a pas des complications avec l'anglais aéronautique, avec l'électronique embarquée, avec... ? Beaucoup de façons de voler, beaucoup de contraintes (?)... Et si nous revenions à l'essentiel ? Heureusement…

Continuer la lecture
Fermer le menu
×

Panier