Planeur : pourquoi ton baptême de l’air est SUPER important ?

Partager l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jour, en échangeant avec Pierre, un membre de la communauté des Ailes pour Rêver, il m’a dit les mots suivants :

J’ai arrêté l’avion car trop bruyant, trop cher aussi et trop de contraintes de nav [navigation]. Rien ne vaut quelques heures en planeur sur les reliefs alpestres, bien que cela devienne chargé aux heures de pointes.

En quelques mots, il résume ce que beaucoup de pilotes planeur pensent. Mais, si tu es néophyte, tu ne comprendras pas forcément tout ce qui est derrière ces deux phrases simples qui résument pourtant tellement de choses.

C’est pour cela que j’ai un invité surprise aujourd’hui sur le blog. Une femme pilote !

Voler comme un oiseau reste un rêve bien commun. Pour les personnes de tous âges et tous sexes. Un rêve prenant naissance dans l’enfance ou dans la vie adulte.

Aujourd’hui, j’invite Françoise sur le blog.

Ses emails sont un plaisir à lire et elle est enchantée de te parler de son histoire aéro en tant que jeune pilote de 65 printemps.

Voici les mots des Françoise…

De l’origine d’un rêve…

Depuis ma plus petite enfance, je rêve de voler.

J’ai toujours aimé le ciel, les grands espaces et le vol des oiseaux.

A plusieurs reprises, j’ai eu l’opportunité de voler en petit avion, de voyager à l’étranger en avion de ligne.

Je m’y suis toujours sentie très à ma place !

Mais durant les années de notre vie active, trop de choses se mettent en place qui prennent notre vie en main à notre propre place.

La profession, les enfants, la vie de famille, comme beaucoup de femmes de ma génération qui sont nées dans les années 1950, nous ne nous sommes pas donner le droit de faire passer nos rêves en première ligne.

C’est entre 2010 et 2014, après différents événements, un passage à vide de près de 4 années, que j’ai pu, grâce à la compétence et l’empathie d’un merveilleux entourage, me reconstruire complètement et retrouver une « seconde vie ».

J’ai alors décidé de la vivre à fond, me libérant de l’inutile pour vivre mes rêves jusqu’au bout.

A un premier pas…

Bon, voilà, Ça y est ! Ma décision est prise!

Je saute le pas, je passe le cap, j’assume mes choix, je vis mes rêves !!

Il a bien fallu attendre mes 65 printemps et l’ouverture à ma  » Seconde Vie  » , pour enfin choisir de la vivre à fond.

Je me lance dans la réalisation d’un des plus  » frappadingues  » de mes rêves enfouis depuis longtemps.

Cette année, je commence mon stage d’initiation au pilotage de planeur !!!

Le vol à voile !!!

Voler sans bruit comme un oiseau !!!

Wahouuuuuu !!

Et avec mon chéri, en plus !!!

À deux c’est plus fun, non ???

Super cadeau de nos enfants !!!

Famille, je vous aime !!!!

Et voici un planeur, c’est un magnifique oiseau qui ressemble à cela !

Des ailes de 20 mètres d’envergure, une carlingue biplace en fibre de verre et pas de moteur…

Fin, élancé, racé, élégant, à la fois solide, souple et léger comme la plume d’une aigrette, il coule librement sur le vent !

Première explication technique ! Attentive et concentrée, j’enregistre au maximum !!

Non, non, promis, je ne toucherais pas, sans autorisation, à la manette rouge qui éjecte le cockpit, ni sur celle du parachute !!!

Par contre pour sortir, vous me prêterez un chausse-pied, s’il vous plaît ??

Un doigt mis dans l’engrenage…

Voilà, c’était le premier contact avec ce sympathique aéroclub et ses adhérents et pilotes chaleureux et passionnés qui vont nous servir d’instructeurs.

Bon, ce n’est pas tout, mais je dois aller m’entraîner à battre des ailes maintenant !!!

Et bien sûr, je vais passer quelques nuits à étudier à fond le manuel du pilotage de vol à voile pour la semaine prochaine.

En plus, quitte à aller jusqu’au bout, je prépare le BIA ( Brevet d’Initiation à l’aéronautique ) pour le mois de mai prochain !!!

Aujourd’hui…

Mon mari a décidé lui aussi de se lancer et m’accompagne dans cette motivation commune de voler.

J’en suis vraiment heureuse et cela devient un challenge à réussir !!!!

Alors, maintenant, je vole et j’apprends à piloter pour notre plus grand bonheur !!!

Voici le point de départ de ma passion pour le Vol à Voile !

Une expérience qui date d’un an à peine !

Et oui, on peut oser vivre ses rêves à tout âge !!!

Il n’est jamais trop tard !!

Entre parenthèse, tu peux d’ailleurs lire qu’il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves !

Si tu as besoin d’en savoir plus à ce sujet, cet article ci t’intéressera surement :

Pourquoi ton baptême de l’air est SUPER important ?

Ton baptême de l’air, ou plutôt « vol d’initiation » dans le jargon aéronautique (ou VI si tu veux rentrer dans l’antre des pilotes…)

Ton baptême de l’air, disais-je, est très important parce qu’il va te permettre de découvrir une nouvelle activité, de nouvelles sensations.

Si tu es comme un de mes amis :

  • qui a vomi deux fois en planeur, lors de ses deux premiers vols, et
  • qui a eu peur dans un avion 4 places (un DR 400), qui s’est cramponné et ses sangles, parce qu’il n’avait pas de parachute…

Et bien, tu ne seras jamais pilote et tu resteras toujours les pieds sur le plancher des vaches !

Bye bye ton rêve de devenir commandant de bord…

En bref

En quelques mots, dans cet article, je t’ai partagé le témoignage de Françoise qui a osé franchir la porte d’un aéroclub.

Il n’y a pas d’âge pour cela, parce que tu peux transformé ton âge en force.

Il n’y a pas non plus de pratique aérienne à privilégier plutôt qu’une autre : vol libre, vol moteur ou vol à distance. Il s’agit toujours d’une façon de voler, même sur simulateur !

Je t’encourage vraiment à passer à l’action ! Applique au moins un conseil de manière à obtenir un progrès. Lequel ?

Lis cet article pour voir quelles sont les différentes façons de voler et piloter aujourd’hui.


Partager l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ailodie

Je m'appelle Ailodie. Pilote planeur depuis 2002, je suis aussi élève pilote ULM. Coach, auteure de livres sur ce qui vole et artiste peintre, je ne suis ni instructrice, ni compétitrice. J'ai découvert le plaisir de partager avec : d'autres pilotes, des pilotes faisant leurs premiers vols et leurs proches. Mère de deux enfants en bas âge, ce qui vole est ma passion au quotidien. C’est pour cela que j'ai fondé " Des ailes pour rêver " : mettre à ta disposition tous les conseils, techniques et astuces éprouvés pour concrétiser tes rêves d'évasion dans les airs, seul ou en compagnie de tes proches. Sans te prendre la tête, pas à pas et sereinement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier